Les Cowboys Fringants

Les Cowboys Fringants

 

Cowboys Octobre

crédit photo : Jocelyn Michel

Le groupe musical Les Cowboys Fringants a vu le jour en 1996 à Répentigny par la rencontre de cinq jeunes musiciens : Jean-François Pauzé, Karl Tremblay, Dominique Lebeau (quitte en 2007), Marie-Annick Lépine et Jérôme Dupras. Après  quelques années de tournée au Québec et la sortie de deux albums autoproduits, le groupe signe une entente de production de disques. Après deux albums démos, 12 grandes chansons et Sur mon canapé, leur premier album disponible sur le marché, Motel Capri, est distribué à partir de l’hiver 2000. Sur cet album, on retrouve une première chanson à caractère engagé, le Gars d’la compagnie. Cette première chanson jette les bases sur une nouvelle direction que prend le groupe et qui se cristallise davantage sur leurs deux albums suivants, Break syndical et la Grand’ messe. Suivront les albums L’Expédition (2008), Sur un air de déjà vu (2009) et Que du vent (2011).

À ce jour, les succès du groupe sont indéniables. Depuis plusieurs années, Les Cowboys Fringants est le groupe ayant vendu le plus de disques dans l’histoire musicale québécoise. Ils comptent huit albums originaux et trois albums en concert à leur actif, dont ils ont vendu près d’un million de copies dans la francophonie. Ils ont donné des centaines de concerts, dans les plus petits bars de quartiers à l’Olympia de Paris, en passant par le Centre Bell. Ils reçoivent de multiples distinctions pour leurs réalisations, dont le prix Félix du groupe de l’année en 2003, 2004 et 2011 et celui de la chanson de l’année en 2005 !

Pour en savoir plus sur Les Cowboys Fringants, visitez le www.cowboysfringants.com ou suivez le groupe sur sa page Facebook, à facebook.com/lescowboysfringants.


La Fondation Cowboys Fringants

En parallèle de leur carrière musicale, les membres du groupe ont le désir de passer de la parole aux actes et contribuer à l’action sociale en s’impliquant dans diverses causes. C’est ainsi qu’ils deviendront porte-parole pour la prévention du suicide (2004 à 2006) de même que pour la campagne « Non au Suroît ! », contre l’installation d’une centrale thermique. En 2005, le groupe entreprend une nouvelle formule pour recueillir des fonds, qui jettera les bases de ce qui deviendra par la suite la Fondation : sur chaque billet de spectacle vendu, 1$ est remis à un groupe environnemental.

La Fondation Cowboys Fringants est ainsi créée en juin 2006. Afin de contrer les pertes massives de biodiversité et d’habitats naturels de grande qualité dans la vallée du Saint-Laurent, le groupe donne comme mission originelle à son organisme la protection de territoires à haute valeur écologique.